Ciné…danse ! [Biennale de la danse de GPS&O]

Biennale de la danse “Sur quel pied danser”
Samedi 19 janvier
Centre du bourg, 2 rue de l’église 78820 Juziers
GRATUIT

 

– à 15h30 : ciné-goûter : projection de courts métrages (44’52). Tout public (à partir de 6 ans).

En amont de la 8ème édition du festival de cinéma Les Images Vagabondes, qui aura lieu du 29 mars au 28 avril 2019 dans toute le département des Yvelines, Contrechamps propose de découvrir une sélection de courts métrages variés autour de la danse. Films d’animation, fictions, film expérimental du XXème et du XXIème siècle seront proposés aux spectateurs qui cotoieront, tout au long de ce programme de 45min, la danse classique, contemporaine, de salon… Un goûter sera offert aux petits et grands participants à l’issue de la projection.

Les courts métrages :

Pas de Deux, de Norman McLaren  (Expérimental, 1968, 13’)
Film expérimental qui met en scène Margaret Mercier et Vincent Warren, deux étoiles des Grands Ballets canadiens. Les danseurs vêtus de blanc évoluent dans un décor peint en noir, et l’ensemble, harmonieux, traduit toute la créativité de McLaren.

Frictions, de Steven Briand (2011, 4’30)
Face au Mur, l’homme se confronte à son pouvoir: générer des papiers.

Le sens du toucher, de Jean-Charles Mbotti Malolo (Animation, 2014, 14’31)
Louis est un jeune homme extrêmement allergique aux chats. Il va malgré tout accepter de laisser entrer Chloé chez lui accompagnée d’un animal, afin de la séduire.

Charlot Danseur, de Mack Sennett (1914, 9’51)
Une salle de bal, une foule qui se trémousse, un gros bonhomme qui guinche avec sa belle, un musicien de l’orchestre qui louche sur la mignonne. Lorsque, par là-dessus Charlie se mêle d’y mettre bon ordre, les choses tournent à l’empoignade générale.

Le P’tit Bal, de Philippe Decouflé  (1993, 4’)
Sur une chanson de Robert Nyel et Gaby Verlor, interprétée par Bourvil, “C’était bien”, un couple se communique toute l’émotion de son amour dans un langage dérivé de la langue des signes.

 

– à 17h : conférence sur la représentation de la danse au cinéma, animée par Florence Guillaume.

Lors de cette rencontre, Florence Guillaume, intervenante cinéma et membre de l’association Contrechamps, dressera un panorama de la danse représentée au cinéma depuis son invention. Comédies musicales incontournables, fictions plus ou moins connues du grand public, documentaires… De Chantons sous la pluie à Suspiria, la danse se mêle aux genres cinématographiques, sublime et est sublimée par l’image. Un échange sera proposé avec le public à l’issue de la conférence.

Ciné…danse ! [Biennale de la danse de GPS&O]